sylvie forestier artiste et coach.jpg

Qui suis-je?

  De l'Artiste à la thérapeute...

 

 Depuis l'enfance et pour des raisons intimes, j'ai été amenée à m'intéresser aux liens étroits entre la maladie, nos choix de vie et nos loyautés familiales. Personnellement, ces configurations psychologiques m'ont conduite à vivre une existence dédiée à l'enseignement et à l'art ! Cela m'a permis de vivre heureuse malgré les souffrances que tous nous rencontrons au cours d'une existence. Cependant, je sais que ma passion pour l'esprit humain me conduit aujourd'hui sur d'autres voies afin d'être tout à fait moi-même.

  La petite dernière tant attendue !

 Issue de 2 lignées qui se sont réduites comme peau de chagrin (quelle expression ô combien parlante ici !), j'étais marquée par de nombreux questionnements dès mes premières années. Ainsi mon prénom qui révélait bien des grossesses endeuillées: Sylvie: "Si il vit, c'est qu'il n'est pas mort"...

  Ou encore, ce grand père que ma mère adorait mais dont la mort précoce faisait l'objet d'infinis mystères et versions variées... Quelles hontes, quels dénis cela cachait-il ? Hélas pour ses descendants, tout ce qui ne s'exprime pas, s'imprime; tous les secrets, se recréent... Ces réalités familiales, au moment de mettre à mon tour des enfants au monde, m'ont poussées vers la psychogénéalogie. L'idée étant de briser ces transmissions, ces "fatalités"! Ma fille et mon fils vont bien, MERCI...  

La bonne fille...

 Longtemps, j'ai eu un demi-frère plus âgé. Issu d'un premier mariage malheureux, il incarnait aux yeux de notre mère, l'homme qui l'avait terrorisée au sortir de son adolescence. Ce premier mari, dont il n'était jamais question, marqua la personnalité de mon frère mais aussi les "jeux de rôles" dans lesquels notre jeunesse se déroula. Il se glissa dans ce profil d'homme violent, obéissant aux non-dits maternels. Ma mère ne vit pas l'utilité de m'en protéger...

 Mais pour lui, une existence cumulant bien des échecs, des scénarios répétitifs, des addictions qui le conduisirent à une mort prématurée dans la solitude. Pour moi, j'étais née du "bon père, du bon mari" dans un contexte plus sécure. Je me suis donc aimablement placée dans la situation de la "gentille petite fille", à l'écoute des besoins de son entourage (sentez-vous apparaître la thérapeute ?) J'étais aimée SI je réussissais, Si je faisais plaisir, SI les adultes étaient fiers de moi (contrairement à mon pauvre frère.) J'ai également vécu selon les aspirations de ma chère maman qui aurait voulu être artiste ou enseignante... Ma chance fut que ses souhaits correspondaient à de vrais moteurs émotionnels chez moi, je m'y suis donc épanouie. J'ai donc eu la chance de pouvoir remettre du beau et du sens là où il pouvait y avoir chaos, chagrin ou impuissance, c'est là la source de la résilience...

 Restait la peur de ne pas être à la hauteur, mal aimée et de finir rejetée, qu'importait mes succès ou ma légitimité ! Au cours de ces trente années où j'ai accueilli des adultes en petits groupes autour de tableaux, j'ai écouté leurs confidences et remarqué souvent un manque d'estime. Leur perfectionnisme et leurs doutes sont venus souvent toucher les miens.

  Il est indispensable de se connaitre, de savoir ce qui nous appartient dans nos choix de vie et ce qui appartenait à nos aïeux ! Quels sont nos moteurs réels ? La psychogénéalogie peut nous y aider... Toutefois, après avoir réalisé quels étaient les fils affectifs qui nous manipulent, il peut nous manquer l'énergie nécessaire à nous en détacher: la CONFIANCE en SOI.

  Consciente de mon mal-être, je me suis donc formée au fil des années afin de comprendre nos constructions mentales, relationnelles, émotionnelles... En somme, mon souhait primordial était de saisir les chaines qui nous entravent inconsciemment et de les dénouer grâce à certains outils psychologiques actuels. Aujourd'hui, après les avoir expérimenté et avoir vécu en profondeur les changements que ces démarches apportent, je les partage avec vous. 

 J'espère qu'elles vous offriront les mêmes émerveillements et les mêmes soulagements qu'à moi.

Soyez le Créateur de votre Vie

Sylvie FORESTIER